FR / EN  



Hans Erni



28 novembre 1998 28 février 1999 Ouvert tous les jours de 10 h à 12 h et de 13 h 30 à 18 h


 

Découvrez le panorama "Le Cours de l'évolution"

La Fondation Pierre Gianadda à Martigny, qui avait déjà présenté une exposition thématique de Hans Erni en 1989, propose aujourd'hui, à l'occasion du 90e anniversaire de l'artiste, sa première rétrospective vraiment complète.

Cette exposition constitue un survol des quelque soixante-dix ans d'activité artistique de Hans Erni. L'exposition s'ouvre sur les premières œuvres de l'artiste: des peintures, des fresques et des œuvres d'art plastique.

Divers travaux datant du début des années trente sont d'abord présentés. Ceux-ci, inspirés de Picasso et du cubisme, sont signés de son pseudonyme "françois grèques". Suit une série d'œuvres abstraites rarement exposées et extrêmement significatives de l'évolution de son travail dans le courant des années trente.

En 1933-1934 à Paris, Hans Erni fait partie du groupe "Abstraction-Création". En 1936, il peint une fresque de composition abstraite pour la Section suisse de la Triennale de Milan. Il travaille ensuite à Londres, où il rencontre des artistes tels qu'Alexander Calder, Ben Nicholson, Henry Moore et Barbara Hepworth.

C'est entre 1886 et 1891 que Gauguin trouve sa véritable identité artistique, à la faveur notamment de ses séjours en Bretagne - à Pont-Aven et au Pouldu -, à la Martinique (1887) et en Arles auprès de Van Gogh (1888). L'exposition présente un grand nombre d'œuvres majeures de la phase "synthétiste" ou "cloisonniste", contemporaine de l'"Ecole de Pont-Aven" dont le style émergea d'une collaboration étroite avec Emile Bernard et d'autres peintres du cénacle breton.

La gigantesque peinture murale Die Schweiz, das Ferienland der Völker (La Suisse, pays de vacances des peuples), commandée en 1939 pour l'Exposition nationale à Zurich, marque le retour de Hans Erni à la peinture figurative. Reconnu jusqu'alors du seul cercle avant-gardiste, Hans Erni commence à se faire un nom auprès du grand public. Des études et certaines séquences de cette fresque longue de 100 mètres - aujourd'hui propriété du Musée national suisse à Zurich - sont exposées à la Fondation

Les années quarante et cinquante offrent un fourmillement d'œuvres connues et moins connues. Parmi ces dernières, une toile datant de 1953 intitulée Hommage à Picasso représentant Picasso, Aragon et Eluard - les artistes français que Hans Erni fréquente alors à Paris, où il possède un nouvel atelier - ainsi que Nuit de peur, tableau terriblement accusateur datant de 1957, peint en réaction à l'entrée de l'Armée rouge en Hongrie.

Des œuvres plus récentes sont également exposées. Cette rétrospective présente en outre une série d'autoportraits et, dans la nouvelle salle Belvédère, des dessins, divers travaux sur papier et des carnets d'esquisses réalisées lors d'expéditions ethnographiques.

Des céramiques et des œuvres bibliophiliques choisies, des lithographies ainsi que des affiches (exposées devant l'entrée de la Fondation) apportent un éclairage nouveau sur l'œuvre exceptionnellement riche et diversifiée de Hans Erni.

Une section historico-documentaire complète l'exposition, faisant entre autres allusion à un chapitre de l'histoire suisse récemment dévoilé. A l'époque de la guerre froide, Hans Erni fut placé sous surveillance en tant que prétendu membre du Parti communiste et se vit refuser diverses commandes publiques.

L'exposition conduite par Andres Furger, conservateur du musée national suisse et Marco Obrist, historien de l'art comporte un catalogue bilingue richement illustré auquel de nombreux auteurs ont contribué.

Commander le catalogue





 

Hans Erni
Autoportrait à l'escalier en colimaçon Selbstbildnis mit Wendeltreppe Tempera sur toile 1988-1989 62,5 x 44 cm Inscription en bas, à droite: 25.12.88 / 21.4.89 Collection particulière


Hans Erni
Nu féminin assis Sitzender weiblicher Akt Huile sur toile 1928 100 x 81 cm Inscription en bas, à droite: HANS ERNI Académie Julian, ESAG Penninghen, Paris


Hans Erni
Autoportrait à la structure moléculaire Selbstbildnis mit Molekularstruktur Tempera sur toile 1946 28 x 36 cm Inscription en bas, à droite: 1.1.46 / erni Collection particulière


Hans Erni
Yaltropa II Tempera sur pavatex 1945 75 x 60 cm Inscription en bas, à droite: erni 45 Collection particulière