FR / EN  



William Turner et les Alpes


5 mars - 6 juin 1999
chaque jour de 10 h à 18 h.



Au printemps 1999, la Tate Gallery de Londres présentera à la Fondation Pierre Gianadda une exposition consacrée au voyage effectué en 1802 dans les Alpes par J.M.W.Turner au cours de son premier séjour sur le Continent.

Turner est l'un des premiers peintres britanniques qui ait exploré en détail cette région. L'exposition, qui réunit quelque 70 œuvres sur papier, fait revivre ses premières impressions face aux paysages qui l'ont inspiré. Outre les dessins, la présentation comprend un nombre important d'aquarelles de grand format réalisées par Turner à son retour de voyage; elles ont pour beaucoup été nouvellement identifiées et répertoriées.

Joseph Mallord William Turner (1775-1851) a pris la route des Alpes en compagnie de Newbey Lowson, gentilhomme campagnard de ses clients, lui-même peintre amateur. C'est Lowson qui prendra en charge presque tous les frais de route, parmi lesquels la location d'un cabriolet et les services d'un guide suisse, dont les connaissances permettront à Turner de documenter et d'annoter ses dessins avec une précision inaccoutumée. Les routes étant rares, une bonne partie du chemin devait se faire à pied ou à dos de mulet. Toute la région se ressentait de l'occupation récente par les troupes de Bonaparte; le voyage eut lieu pendant l'accalmie des campagnes de Bonaparte qui suivit la Paix d'Amiens.

L'exposition retrace l'itinéraire de Turner de Grenoble à Genève; puis jusqu'à Courmayeur et Martigny après le passage du Grand-Saint-Bernard; ensuite viennent Lucerne, Zurich et Baden; elle s'achève avec ses paysages du Col du Saint-Gothard. En l'espace de quelques semaines, Turner va découvrir des sites d'une extraordinaire diversité : solitude et âpreté du Mont-Blanc et de Chamonix; calme et sérénité des lacs de Thoune, de Brienz et du Léman. Les dessins exécutés au cours du voyage montrent l'évolution - pratiquement au jour le jour - de l'imagination picturale et de la technique graphique de Turner, et ouvrent une fascinante perspective sur l'esprit d'un artiste dans une période d'intense stimulation. Turner choisit différents supports pour son travail, tantôt crayon sur papier teinté, tantôt couleurs. Souvent, ses dessins présentent un format plus important et sont plus élaborés que ceux qu'il réalisera au cours de voyages ultérieurs.

Il les retravaillera plus tard à la craie, à l'aquarelle ou la gouache; à son retour à Londres, il rassemblera les plus beaux dans un album à l'intention de ses clients, qui en commanderont par la suite des versions plus achevées.

A propos des dessins ainsi que de " l'impression première laissée par les Alpes sur l'esprit de Turner ", John Ruskin note que " La plupart de ses contemporains... les ont perçus comme tout à fait merveilleux et vivifiants; mais lui en conservera l'empreinte permanente d'une majesté teintée de mélancolie, qui, marquant toute son œuvre ultérieure, fera de lui un peintre empli de gravité; inscrira en lui une perception de l'immensité et de la structure rocheuse de la masse terrestre ".

Dans l'exposition figurent des oeuvres prêtées par la Whitworth Art Gallery de Manchester ainsi que d'autres en provenance du Sir John Soane's Museum de Londres, de l'Abbot Art Gallery de Kendal et de collectionneurs privés de Suisse.

Le catalogue bilingue français-anglais, avec des textes rédigés par David Brown, conservateur à la Tate Gallery et commissaire de l'exposition, reproduit en couleurs chaque œuvre exposée (CHF 45.-, environ € 30.-).

Commander le catalogue





 

Turner
Vue de Martigny
Crayon et aquarelle sur papier 1826 25,4 x 28,6 cm Filigrane Tate Gallery, Legs Turner; CCLXXX 154, D27671


Turner Le Passage du mont Saint-Gothard pris du milieu du Teufelsbrücke (Pont du Diable), Suisse
Aquarelle sur papier
1804 101 x 68 cm Signé et daté en haut à gauche: I M W Turner RA 1804 Abbot Hall Art Gallery, Kendal


Turner
Lac de Brienz
Crayon et aquarelle sur papier Vers 1809 29,6 x 44 cm Filigrane Tate Gallery, Legs Turner; LXXX C, D04896


Turner
Lac de Thoune
Aquarelle sur papier Vers 1808 27 x 39 cm Collection particulière(Exposé seulement à Martigny)